4 jeux pour aider votre enfant à développer sa confiance en lui !

La confiance en soi est une valeur que l’on se donne à soi-même, positive et dont on a conscience. C’est le résultat d’une évaluation de ses forces et de ses faiblesses. Elle nous permet de nous apprécier en toute objectivité et de sentir que nous sommes dignes d’amour et de considération.

La confiance en soi nous permet un certain équilibre dans notre perception de nous-mêmes, mais aussi vis-à-vis de notre entourage. Ingrédient important du bonheur, la confiance en soi fait partie de ces aptitudes que nous pouvons transmettre à nos enfants. Voilà pourquoi je vous propose 4 jeux du Dr Corinne Roehrig, pour aider votre enfant à développer sa confiance en lui. Suivez le guide :

Une aptitude à construire

La confiance en soi ne nous est pas acquise de façon innée. Il s’agit de quelque chose qui se construit chez nos enfants afin qu’ils grandissent dans les meilleures conditions.

Comme les briques qui constituent les murs de votre maison, la confiance en soi des enfants s’érige avec des gestes, des paroles, des encouragements, des regards, de reconnaissance, de partage…

La confiance en soi est constituée des liens qui nous unissent aux autres, et nous rendent suffisamment forts pour explorer le monde en leur lâchant la main.

Il s’agit d’un cocon de sécurité intérieure qui donne à chacun de nous le courage et la capacité d’aller vers les autres. De développer l’esprit critique qui sommeille en nous. De construire notre personnalité de manière à ce qu’elle soit affirmée tout en sachant donner la place à celle d’autrui.

Pour construire cet élément qui nous rend unique et qui nous permet d’affronter tous les défis sur notre chemin, nous devons dès notre enfance bénéficier tout d’abord d’un minimum de stabilité relationnelle. Cette dernière doit se refléter dans notre environnement proche, notre entourage, notre famille.

L’enfant, comme une éponge, absorbera les encouragements et les paroles positives de ceux qui l’entourent, à commencer par ses parents. Il va prendre sur lui les critiques et les paroles blessantes propres à le rabaisser ou à lui faire douter des choses grandioses dont il est capable.

La confiance en soi est donc une image que l’enfant se donne à lui-même et ce, en se basant sur ce que nous lui faisons voir. Evolutive, la confiance en soi continue son bout de chemin même à l’âge adulte.

Elle n’a pas de code particulier puisqu’un enfant peut avoir les meilleures notes de la classe tout en étant peu sûr de lui. Et il peut être convaincu de ses capacités avec des notes médiocres, avec des performances reconnues et encouragées ailleurs.

Un objectif à atteindre avec les bons ingrédients

Grace à l’encadrement que vous donnez à vos enfants, vous ferez d’eux des adultes accomplis. Avec la juste dose de confiance en soi pour pouvoir avancer avec l’assurance de leurs capacités dans la vie.

Pour ce faire, incitez-les à connaitre leurs forces et leurs faiblesses. À s’aimer en tenant compte de ce qu’ils possèdent de positif.

Dans la vie au quotidien, agissez envers eux et conseillez les de manière à ce qu’ils ressentent au fond d’eux-mêmes une sécurité intérieure et ce, quelles que soient les circonstances.

Dans le même temps, assurez-leur un équilibre intérieur en leur apprenant à donner une valeur tempérée à ce qu’ils pensent d’eux-mêmes. Il s’agit ici de leur apprendre à adoucir le dialogue qu’ils se font à l’intérieur d’eux-mêmes.

Construisez leur confiance en soi en commençant aussi par leur posture. Elle doit être en permanence en adéquation avec ce qu’ils doivent ressentir sur le plan mental.

Enfin, apprenez-les à affronter les difficultés du quotidien de manière efficace.

Vous verrez qu’avec ces petites astuces, vos enfants améliorerons leur confiance en soi pour toutes les circonstances de leur vie. 

Une arme prometteuse à de nombreux égards

Si vous n’êtes pas encore convaincu de l’utilité de la confiance en soi pour vos enfants, Sachez qu’elle leur sera utile pour voir la vie de façon positive même dans les moments les plus critiques.

Ils auront une meilleure capacité d’adaptation par rapport aux situations difficiles. Ils bénéficieront de clés essentielles pour leur réussite et pour la réalisation des choses les plus incroyables, à la hauteur de leurs ambitions.

C’est tout simplement pour dire que la confiance en soi développée dès l’enfance augmente substantiellement les chances de vos enfants pour réussir dans la vie.

Mieux encore, plus vos enfants réussissent, plus ils gagnent en confiance en soi. Cette dernière leur donne la capacité de relativiser les défaites. De reprendre les choses en main pour redoubler d’effort et atteindre leurs objectifs.

Toutefois, il faudra faire attention à ce que cette confiance en soi se développe dans le bon sens. C’est-à-dire qu’elle se manifeste de manière harmonieuse, sans vanité et dans l’acceptation de l’autre.

Un enfant vaniteux et désireux à tout prix se faire valoir auprès des autres, reflète en général un manque de confiance. Au même titre que les enfants qui ont du mal à se valoriser, à encaisser les critiques, à trop s’effacer par rapport aux autres.

Les enfants qui se survalorisent en versant dans l’agressivité, la vantardise, ainsi que  les enfants qui vivent des situations d’échec à répétition démontrent souvent un manque de confiance en eux.

Des exemples concrets de construction de la confiance en soi

Pour l’enfant qui perd conscience de ses qualités

Le manque de confiance en soi peut aussi se traduire par une tendance fréquente à se comparer aux autres. À se dévaloriser systématiquement lorsqu’on met ses capacités en parallèle avec l’entourage.

Les enfants qui souffrent de cette perte de conscience de leur propre qualité ont besoin plus que tout autre d’encouragements et de valorisation de la part de leurs proches et ce, de manière authentique.

On peut aussi les inciter à définir ce qui semble pour eux être des qualités et à rechercher celles qu’ils ont en eux pour qu’ils en prennent conscience.

Il faudra tout simplement s’assurer de les valoriser de manière équilibrée, sans exagération.

Pour cela, le Dr Corinne Roehig propose le jeu suivant :

Identifier ses qualités

 

Pour l’enfant qui souffre de fausse représentation

Il peut aussi arriver que nos enfants, face aux petites difficultés à l’école ou dans leur vie familiale se représentent toute une montagne de leurs soucis. Au point de broyer du noir et de perdre de vue ce qui reste de positif dans leur vie. Ils n’arrivent pas à expliquer pourquoi ils sont comme ça.

La solution ne consiste pas à les inciter à traduire par des mots ce qu’ils ressentent. A ce moment, ils ne comprennent pas eux-mêmes ce qui leur arrive. Il s’agit plutôt de les inciter à s’ouvrir par l’exemple en parlant vous-même des raisons qui vous rendent triste et de les inclure dans la conversation pour qu’ils s’ouvrent peu à peu. Lorsqu’ils commencent à parler, enveloppez-les de votre regard et laissez la magie opérée. Un enfant écouté, regardé, remplis son réservoir d’amour.

Ces moments d’attention et de tendresse permettent le développement de la confiance de votre enfant. Après des moments de partages d’émotion comme cela, apportez un peu de distraction positive dans leur vie d’enfant. En les emmenant par exemple là où ils se sentent bien ou en leur faisant vivre ce qu’ils apprécient. Cela peut être un jeu de société, une bataille d’oreiller…, ce qui fait plaisir à votre enfant.

Vous verrez que peu à peu, la tendance s’inversera et ils auront un penchant pour les choses positives et joyeuses en oubliant peu à peu celles qui les rendent tristes ou tout au moins les relativiseront.

Pour l’enfant qui se dévalorise

Un  jeu que vous pouvez faire avec votre enfant :

Il s’agit de l’enfant qui craint plus que tout le regard de l’autre, qui n’ose pas se comparer aux autres et qui est convaincu qu’il n’a aucune valeur.

Pour le faire sortir de cette auto-dévalorisation, apprenez lui à sortir de son isolement. En commençant par faire en sorte qu’il devienne son propre meilleur ami. Aidez-le à imaginer ce qu’il attend d’un meilleur ami. À se rendre compte que les qualités qu’il décrit sont en lui avant d’être présentes chez les autres. Tout ce que nous percevons chez les autres, sont des qualités que nous avons en nous.

De cette manière, votre enfant verra tout ce qu’il a de positif en lui et craindra moins la communication et les rencontres.

Pour l’enfant qui se négativise

Souvent, nous préférons nous taire lorsqu’on nous demande nos qualités et ce, au risque de passer pour un prétentieux. Pourtant, dans un cadre propice au dévoilement de ses propres qualités, l’être humain incapable de se valoriser démontre une faille par rapport à sa perception de sa propre image.

Dès l’enfance, cette tendance au négativisme par rapport à nous-mêmes peut être corrigée.  Sinon avec le temps, elle risque de nous convaincre et nous ronge peu à peu notre confiance en nous-mêmes.

La solution consiste ici à inverser l’image que l’enfant se projette en mettant en avant ses forces de manière ludique, détournée. De telle sorte qu’il privilégie systématiquement l’auto-valorisation à la dévalorisation.

Le « dialogue intérieur », que nous avons en permanence avec nous-mêmes, est un facteur protecteur s’il est encourageant : « je vais y arriver », « j’ai la force de le faire ». A l’inverse vous l’avez compris de : « je suis nul », « je ne sais pas faire », qui est un facteur limitant. Croire en soi augmente ses chances de réussite.

Pour cela, le Dr Corinne Roehig propose le jeu suivant :

Le bouclier

 

La confiance en soi est une belle chose à avoir pour l’équilibre et l’épanouissement de nos enfants.

Source : Dr Corinne Roehrig, Aider son enfant à développer sa confiance en lui !. Écouter, Comprendre, Encourager.

Patricia

Les parents qui ont lu cet article, ont lu également : Mon enfant ne veut pas aller se coucher !

 

0 comments
3 likes
Article précédent : Une bonne communication dans le couple, mythe ou réalité ?Article suivant : Pourquoi est-il important de guérir son enfance !

Articles similaires

Laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
Patricia

Bienvenue sur ce Blog .
Je suis l’heureuse maman de 2 enfants qui me font grandir et évoluer chaque jour. Sur ce blog, je partage mes découvertes et mes expériences à travers les familles et couples que j’accompagne. La Parentalité Bienveillante ainsi que la Communication Non Violente ont changé le quotidien de nombreuses familles et j’espère qu’elles changeront aussi le vôtre.
Patricia.
En savoir plus

Et retrouvez moi sur ma chaine You-tube

Derniers articles
Derniers commentaires
Articles les plus likés