Mon enfant refuse de manger, comment faire ?

C’est devenu une lutte : votre enfant se refuse à manger le repas que vous avez préparé.

“Mon enfant refuse de manger, comment faire ?”

Est-ce vraiment votre cuisine qu’il refuse, le temps du repas ou bien est-ce lié à d’autres raisons ? Et quelles solutions lui apporter ?

1.Le plaisir et la nécessité de prendre des repas

Votre enfant manque-t-il d’appétit ou n’aime-t-il pas ce qui se trouver dans son assiette.

  • Quels aliments lui plaisent ? Dans certaines phases, les enfants ont tendance à tout refuser, à ne rien aimer, sauf les aliments comme les frites ou les pâtes (même s’il n’y a pas de généralité). Rappelez lui qu’il faut goûter plusieurs fois pour savoir si on aime ou pas. Faites lui goûter de petites quantités, même une bouchée prise dans votre assiette pourquoi pas ?
  • Ne pas forcer et tenir compte de ses envies.                                                             

Votre enfant n’aime pas beaucoup les légumes mais beaucoup le fromage ? Et si vous lui proposiez un gratin ? Qu’aime-t-il manger ? Des soupes, des quiches, des pâtes au beurre ?

  • Impliquez-le, soit en le faisant cuisiner avec vous, soit en lui apportant une assiette rigolote, avec des aliments bien mis en valeur. Mes enfants adoraient les aliments placés dans leur assiette en forme de “visage sourire”. Je faisais la bouche avec des brocolis, les yeux avec des tomates ou des champignons, les oreilles avec des radis….. Et je changeais régulièrement.

Pendant le repas, nous nous amusions à manger en premier, la bouche, les yeux. Ils rigolaient et mangeaient les légumes “du bonhomme sourire”, comme ils l’appelaient. 🙂  Comme je vous le dit souvent dans mes articles, les enfants aiment contribuer, participer à la vie en famille, surtout lorsque cette contribution leur permet de passer un temps privilégié avec papa ou/et maman. Préparez le repas avec votre enfant, il contribuera et réalisera des tâches de “grands”. Cette préparation, sa préparation peut également l’aider à apprécier davantage la nourriture de toute sorte. 

Vous pouvez lire également la première partie de cet article :

“Mon enfant ne veut pas se mettre à table, comment dépasser les difficultés ?”

  • Tenir compte de son appétit. Refuser de manger et ne pas avoir d’appétit, ce n’est pas tout à fait pareil. Il se peut qu’à certaines périodes, votre enfant ait moins faim. Il doit apprendre à dissocier qu’est-ce qui est l’envie et la faim. Aidez-le dans cette voie.
  • Ne pas le servir en trop grande quantité, pour éviter le gâchis et la pression qu’il pourrait ressentir. Faites lui savoir qu’il y en aura d’autre s’il en redemande.
2. Déconstruire les mauvaises expériences imprimées

Votre enfant a peut être eu une mauvaise expérience avec tel ou tel aliment (il a été malade quand il en a mangé, il a vomi, etc.) et il n’ose plus en manger, voire moins manger en général. Essayez de cuisiner cet aliment différemment, en changeant le contexte. Il peut en manger sous une autre forme par exemple (passer d’une friture à une purée par exemple).

Aurélie, maman d’une fille de 6 ans ne voulait plus manger d’haricots verts, alors qu’avant il n’y avait pas de soucis. Pendant notre accompagnant, elle s’est rendu compte que ce blocage avait commencé à la suite d’une punition et d’une réprimande que sa fille avait eu à la cantine de l’école. Nous avons testé, une nouvelle façon d’aborder les légumes et les haricots verts. Une nouvelle façon de cuisiner, de les présenter…. Sa fille maintenant mange de nouveau les haricots verts avec plaisir. La cantine de l’école est souvent malheureusement la source de nombreux blocages alimentaires. Une piste à explorer.

3. Des déblocages à opérer

Le manque d’appétit de votre enfant peut être lié à son moral, à une contrariété. Nous parlons bien souvent d’avoir “l’estomac noué” et la “boule au ventre”. S’il a un problème ou qu’il y a conflit avec un membre de la famille, cela peut aboutir à un manque d’appétit. Il faut tenter de désamorcer la situation en lui parlant.

Quoi qu’il en soit, ne dérogez pas aux règles que vous avez fixées. Il n’y a par exemple pas de grignotages sucrés entre les repas, même s’il a faim. Une bonne astuce pour faire patienter votre enfant, est de lui couper des rondelles de concombres ou des bâtonnets de carottes. Les enfants aiment souvent l’aspect croquant de la carotte et mangent en même temps des légumes. 🙂 

Les parents qui ont lu cet articles ont lu également : “Un enfant sage, ça veut dire quoi ?!”

Patricia

1 comments
2 likes
Article précédent : Mon enfant ne veut pas se mettre à table, comment dépasser les difficultés

Articles similaires

Commentaires

  • Sabrina

    juillet 17, 2019 at 13 h 38 min
    Répondre

    Merci pour cet article, je suis maman d’une fille de 5 ans qui n’aime pas les légumes. Je vais mettre en pratique vos clés et vous contacter si le problème perdure. Les repas ne sont pas un moment de plaisir dans notre foyer....

Laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
Patricia

Bienvenue sur ce Blog .
Je suis l’heureuse maman de 2 enfants qui me font grandir et évoluer chaque jour. Sur ce blog, je partage mes découvertes et mes expériences à travers les familles et couples que j’accompagne. La Parentalité Bienveillante ainsi que la Communication Non Violente ont changé le quotidien de nombreuses familles et j’espère qu’elles changeront aussi le vôtre.
Patricia.
En savoir plus

Et retrouvez moi sur ma chaine You-tube

Derniers articles
Derniers commentaires
Articles les plus likés