S’habiller, un jeu d’enfant ! 4/4

S’habiller est une étape importante et incontournable de la vie de votre enfant. C’est une marche supplémentaire vers l’autonomie et l’indépendance. L’habillement n’a pas qu’une fonction pratique d’apprentissage moteur mais il implique également la réflexion pour le choix des vêtements. Voyons donc comment rendre cette tâche plutôt ardue et pénible plus facile, voire même ludique.

Pourquoi apprendre à un enfant à s’habiller seul ?

S’il est si important d’apprendre à votre enfant à s’habiller seul, c’est que de cet exercice si simple pour les adultes, va lui apporter beaucoup et dans des domaines différents.

Sur le plan de la perception, il va découvrir les différentes parties de son corps et apprendre où va chaque vêtement. C’est là également qu’il va apprendre à reconnaître l’envers de l’endroit et la gauche de la droite.

Sur le plan de la connaissance, l’enfant va faire le rapprochement entre la météo et le choix des vêtements. Ensuite, il va découvrir la stratégie pour attacher un bouton, remonter une fermeture éclair, lacer ses chaussures… L’ordre va lui paraître vite évident entre les sous-vêtements et les vêtements.

Sur le plan moteur, les progrès sont flagrants pour coordonner ses mouvements et pour enfiler un pantalon ou un pull. L’équilibre aussi est en jeu pour enfiler le pantalon ! Et l’épreuve ultime consistera à savoir monter et descendre une fermeture éclair et lacer ses chaussures.

Pour finir, sur le plan psychologique, il va gagner en confiance en lui et va progresser vers l’autonomie en étant de moins en moins dépendant de l’adulte.

Choisir les habits la veille

Généralement, le temps vous est compté le matin et il n’y pas de place pour l’improvisation, d’autant plus si vous avez établi un tableau des routines. Inutile donc d’en perdre en palabres pour décider entre la jupe verte ou le pantalon bleu, tout doit être déterminé la veille.

Rien ne vous empêche d’intégrer cette tâche à la routine du soir avant d’aller se coucher. Ce qui compte, c’est que pour le matin, tout soit prêt et que ce ne soit jamais un sujet de conversation. Sauf événement climatique exceptionnel, ce qui est dit, est dit et on ne revient pas dessus !

Associez votre enfant au choix vestimentaire

Etant donné que votre enfant est concerné au premier chef, il est crucial qu’il participe au choix de sa tenue. Cela le responsabilise et conforte sa personnalité en l’incitant à s’affirmer. Bien évidemment, en fonction de son âge, il devra être plus ou moins guidé pour éviter des choix pour le moins osés, avec des expériences de mélange de couleurs détonnant ; ou des choix parfaitement incompatibles avec les conditions météorologiques, un grand classique ; ou encore des choix inadaptés aux activités prévues dans la journée, comme le port de petites sandalettes le jour du sport à l’école.

C’est justement en le guidant au cours de son évolution que vous aurez l’occasion de lui expliquer pourquoi ses choix ne sont pas adaptés et, au fur et à mesure qu’il intégrera les codes vestimentaires ainsi que l’importance du contexte météorologique et la cohérence liée à l’activité prévue, il va gagner en autonomie jusqu’à pouvoir être seul pour faire ses choix.

Définissez la zone où il doit s’habiller

La séance d’habillage doit être circonscrite à une zone bien définie et pas question d’en sortir avant d’en avoir terminé. Ce n’est pas à vous de lui courir après parce qu’il a oublié de mettre une chaussette, il faut une discipline de fer pour une efficacité optimale.

S’il est possible de choisir la salle de bain, c’est plutôt pratique. L’enfant y dispose de moins de distraction que dans sa chambre et il sera plus facile pour lui de se concentrer. Bien sûr, il faut que cela soit compatible avec les créneaux de disponibilité de la salle de bain. Si vous avez plusieurs enfants et qu’en plus l’autre parent a les mêmes horaires que vous, ça ne va pas être possible.

Rabattez-vous sur la chambre ou le salon. Votre enfant y trouvera sans doute plus de distractions que dans la salle de bain alors charge à vous de lui faire comprendre que plus il s’habillera vite, plus il disposera de temps pour faire autre chose.

Quel que soit l’endroit choisi, l’important est que tout soit prêt pour le lendemain.

Adaptez les vêtements avec l’âge de l’enfant

Pour les plus petits notamment, pensez toujours au côté pratique des vêtements et certainement pas à l’accessoire tendance ou look original. Les bretelles, c’est bien joli, est-ce pour autant indispensable ? Pas si sûr ! Les chemisiers avec des rangées de boutons à n’en plus finir ou les fioritures sur les vêtements avec des lacets et des boucles sont à proscrire.

Pensez aussi à la journée qu’il a devant lui. A la crèche comme à l’école, il va devoir se déshabiller et se déchausser plusieurs fois dans la journée et bien sûr, se rhabiller et se rechausser. Imaginez un groupe d’enfants ou chaque récré ou chaque passage aux toilettes implique l’aide indispensable d’un adulte ! Vous ne facilitez pas l’organisation de la classe (ou de la crèche) et vous n’allez pas non plus vous faire des amis parmi le personnel qui va devoir gérer la logistique. De surcroît, pour votre enfant, c’est une source de stress car il se sentira incapable par rapport aux enfants de son âge et il comprendra qu’il représente un problème pour le personnel qui doit toujours passer plus de temps avec lui.

Donc faites simple, privilégiez les chaussures à scratchs, les pulls à large encolure, les pantalons à taille élastique…

enfant qui s'habille seul

 

Soyez pédagogique dans vos ordres

C’est valable pour tout bien sûr, inutile de crier et de vous agiter, en général, cela aboutit à l’effet contraire à celui recherché. Les injonctions ont plutôt tendance soit à bloquer un enfant soit, s’il possède déjà un sens aigu de l’esprit de contradiction, à renforcer ses capacités à s’opposer à tout et à vous faire tourner en bourrique !

 N’utilisez pas la contrainte du temps comme argument pour aller plus vite, un enfant n’a pas la même notion du temps d’un adulte. Au contraire, soyez bienveillant et pédagogique et encouragez-le en le félicitant pour ce qu’il a déjà accompli.

Pimentez la séance d’habillement en instaurant un rituel ludique

Rien de tel qu’un jeu pour inciter les bonnes volontés ! En transformant le moment de l’habillage en activité ludique et joyeuse, vous stimulez l’enthousiasme de votre enfant et favorisez sa coopération.

Considérez la tâche de l’habillement comme un bon prélude pour l’initier à la notion du temps et sortez votre chronomètre. Déterminez un temps limite pendant lequel il doit réussir à s’habiller seul et encouragez-le à ne pas le dépasser. Quand l’exercice sera devenu trop facile, réduisez ce temps et incitez-le à battre son record.

L’habillement est un apprentissage complexe qui aborde tous les aspects physique et psychologique du développement de votre enfant. Il ne faut jamais négliger cette tâche cruciale pour l’avenir de votre enfant et tout faire pour qu’il l’intègre en douceur.

Et comme toujours, prenez plaisir avec ce nouvel apprentissage pour votre enfant, cela ne sera que plus efficace.

Patricia 

Je vous rappelle la première partie de ce sujet qui comprend 4 articles : Comment passer au travers de tous les tracas durant la journée avec un enfant agité ?

Ainsi que la deuxième partie : Comment réaliser un tableau des routines de la journée.

Et la troisième partie : STOP aux matins grincheux !

2 comments
1 like
Article précédent : Comment la musique enrichit-elle nos vies ?Article suivant : Mes 3 habitudes indispensables pour rester une maman zen au quotidien

Articles similaires

Commentaires

  • Marileyne

    novembre 10, 2018 at 8 h 33 min
    Répondre

    Merci pour ces clefs pour que le moment de s habiller deviennent ludique et joyeux. Faire grandir notre enfant sereinement 🙏

    • Patricia Marie-Angelique
      to Marileyne

      novembre 10, 2018 at 10 h 34 min
      Répondre

      Avec plaisir Marileyne, lorsque l'habillement devient ludique, l'enfant y prend plus de plaisir.

Laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
Patricia

Bienvenue sur ce Blog .
Je suis l’heureuse maman de 2 enfants qui me font grandir et évoluer chaque jour. Sur ce blog, je partage mes découvertes et mes expériences à travers les familles et couples que j’accompagne. La Parentalité Bienveillante ainsi que la Communication Non Violente ont changé le quotidien de nombreuses familles et j’espère qu’elles changeront aussi le vôtre.
Patricia.
En savoir plus

Et retrouvez moi sur ma chaine You-tube

Derniers articles
Derniers commentaires
Articles les plus likés