Adolescence, insolence et provocation : comment réagir ?

L’adolescence, comment l’affronter ?

L’adolescence est une période que tous les parents ont connu, que tous les parents connaîtront et qui est parfois difficile à vivre. En effet, elle l’est à la fois pour votre enfant et pour vous, ses parents. Depuis qu’il est tout petit, vous le chouchoutez, vous le couvrez de bisous, et vous voyez la chair de votre chair comme votre plus beau bijou. Vous aimeriez qu’il ne puisse jamais s’en aller, et qu’il reste à tout jamais le petit enfant si sage et si mignon qui vous écoute et vous câline. Oui mais voilà, votre petit a grandi et cherche maintenant à s’envoler du nid. On entre dans la dure période de l’adolescence. En effet, de son côté, ses envies sont totalement différentes : il cherche à être plus autonome, à s’affirmer, à montrer que son caractère a changé. Il essaie de se faire une place dans la cour des grands, sans forcément y arriver avec beaucoup de succès. Cette période de transition est un moment compliqué pour l’intégralité de la famille, qui subit à travers le caractère de son adolescent une forte pression. Alors, comment vivre au mieux l’adolescence de votre enfant ?

L’adolescence, une période de transition

L’adolescence est avant tout une période de changement, de transition, de renouveau pour votre enfant. Il veut expérimenter de nouvelles choses et veut surtout s’enfuir du cocon douillet dans lequel vous le protégez depuis qu’il est né. Il s’affirme et cherche à vous le montrer. En effet, votre enfant change et pour que vous le compreniez, il vous envoie une multitude de messages. Votre enfant cherche à ce que vous visualisiez l’état de son esprit émotionnel. Même si les messages qu’il envoie peuvent parfois vous sembler tordus.

Il y en a de toutes sortes : à travers :

  • Les vêtements (combien d’adolescents sont passés par une période gothique pour se sentir différents ?), à travers
  • Leur coiffure ou encore à travers le maquillage (eh oui, à l’adolescence, nos petites filles se maquillent pour « faire grandes ») …

Malheureusement, les signaux peuvent être beaucoup plus directs :

  • Usage d’insultes,
  • Comportement provocateur,
  • Comportement séducteur pour arriver à leurs fins.

Très souvent, de violentes disputes entre parents et enfants ont lieu durant cette période. En cherchant à s’émanciper, l’enfant utilise un nouveau langage et cherche à tester les limites de ses parents via la provocation notamment.

Néanmoins, l’adolescence est également une période à envisager d’un point de vue positif.

Votre enfant change, certes. Parfois, son comportement vous agace et vous ne le reconnaissez pas. Mais dans un autre temps, votre enfant se développe et ce, de manière très positive. En effet, l’adolescence est une magnifique période de changement à la fois physique, mais également intellectuel. Votre enfant commence à avoir des idées bien définies, à savoir les défendre, à utiliser sa capacité de réflexion et en voulant « se la jouer adulte ». Il développe des milliers de capacités cognitives !

Votre enfant participe aux conversations de famille, et développe des points de vue et une faculté à s’exprimer totalement insoupçonnés ! De nouveaux talents naissent lors de cette période : votre enfant s’épanouit dans un sport, s’engage dans des associations ou bien au collège ou au lycée, et il met du cœur à l’ouvrage pour ce qui lui plaît ! On le voit s’activer et se donner à 1000 % pour ce qui lui est cher, et parfois, on assiste même à des débordements d’amour qui nous font chaud au cœur ! Ainsi, il ne faut pas dramatiser : l’adolescence est avant tout une période de réaménagement. Le lundi, tout ira bien tandis que le mardi, il vous enverra dans les buissons. Avant tout, il a besoin de l’amour de ses parents, quoiqu’il arrive.

L’adolescence, un débordement d’émotions contradictoires

L’adolescence est un fantastique puits d’émotions d’une intensité folle, et qui sont parfois totalement contradictoires. Un jour, votre enfant vous dira qu’il vous adore, et le lendemain, vous aurez l’impression d’être la pire mère (père) du monde. L’adolescence s’exprime différemment chez chaque enfant. Certains vont se replier sur eux-mêmes : on ne les verra sortir de leur chambre que pour manger, et encore pas en même temps que nous. Certains préfèreront jouer sur leur console à longueur de journée, le casque branché sur les oreilles. D’autres, au contraire, auront besoin de rejoindre « leur bande de potes » et de sortir au maximum pour vous montrer qu’ils ne vous « appartiennent » plus, qu’ils ont gagné en autonomie.

Quelle que soit leur réaction, ne culpabilisez pas.

Car si votre enfant se pose des questions, vous vous en posez également : est-ce qu’il est en train de m’oublier ? est-ce qu’il ne m’aime plus ? est-ce qu’il pense ce qu’il dit lorsqu’il me hurle qu’il me déteste ? Tous les parents ont connu ça mais surtout, ne vous attardez pas sur ces phrases prononcées lors de moments de disputes et n’oubliez pas que votre enfant est en train de vivre un profond changement, et que lui ne s’y retrouve plus. S’il est si agressif, c’est avant tout parce qu’il se sent perdu, ne sait plus vraiment qui il est et donc, sa seule réaction est la méchanceté envers vous, ses parents.

La meilleure façon de réagir face à ces comportements que vous ne reconnaissez plus est de ne pas les prendre au premier degré. N’en voulez pas à votre enfant : lui-même ne se reconnaît plus. Au contraire, apportez-lui de l’aide dans ce moment de changement énorme. L’adolescence, c’est avant tout le moment de renforcer les liens qui vous unissent. A travers votre ado, vous revivez vous aussi toute votre enfance et vous repensez à vos propres relations avec vos parents, à vos disputes, à tout ce que vous avez détesté chez eux. Vous ne voulez pas faire les mêmes erreurs qu’eux ont pu faire. Le meilleur moyen de faire face à cette crise d’adolescence est de prendre du recul et de ne pas prendre personnellement chaque remarque de votre enfant.

crise d'adolescence

 

Au contraire, rapprochez-vous !

Proposez des sorties en famille : jeux de société où vous devez mimer, dessiner, imiter ; sorties au lasergame histoire de vous défouler ; soirées cinéma ou même repas devant la télé à regarder un film tous en famille, autour d’une montagne de crêpes. Bref, n’entrez pas dans la spirale de violence que vous renvoie votre ado. Au contraire, essayez de lui montrer que vous le comprenez et profitez-en pour vous rapprocher de lui !

Insolence et provocation : comment réagir ?

Pendant l’adolescence, votre enfant met en place un tout nouveau langage. Très souvent, c’est la critique qui prend le dessus, ou la provocation. Combien de fois votre ado vous a balancé au visage que vous étiez des parents nuls, que vous ne faisiez pas les choses comme il le fallait et que de toute façon, il en avait marre de vous et voulait juste quitter la maison ? En fait, votre enfant cherche, pendant l’adolescence, à trouver son autonomie. Ainsi, il teste la résistance qu’il a face à lui : a-t-il le droit d’aller loin dans ses propos et surtout, jusqu’où peut-il aller ? Il cherche à s’éloigner de l’éducation que vous lui avez donnée. En cherchant à exprimer sa propre identité, il vous envoie un message : « regardez, j’ai changé et je ne respecte plus ce que vous m’avez appris ! ». Pour lui, c’est une façon de devenir plus grand, de vous montrer qu’il a maintenant son propre caractère et qu’il a changé.

Car là est l’énorme différence : avant, votre enfant vous appartenait tout entier, maintenant, il veut avant tout appartenir à un groupe, exister en dehors de ses parents et plus à travers eux.

Ainsi, on a l’impression que notre enfant est devenu un réel inconnu : on ne comprend plus ce qu’il ressent, ce qu’il aime, quels sont ses centres d’intérêt. Il ne communique plus avec vous et lorsqu’un échange se crée, c’est à travers une insolence qui peut être sans limite. Ne prenez pas cette insolence personnellement.

En effet, votre enfant est avant tout perdu. Il ne contrôle pas ce flux d’émotions contradictoires qu’il ressent et n’est pas responsable de tous ses changements d’humeur. En effet, l’adolescence est un énorme bazar hormonal qui explique les humeurs changeantes de votre enfant. Il cherche à vous toucher à travers notamment des propos destructeurs pour vous faire comprendre que quelque chose ne va pas, que lui-même ne se reconnaît plus et n’arrive plus vraiment à déterminer qui il est. L’adolescence est une période de questionnements sur soi-même et cette violence verbale est également une façon d’empêcher une violence physique.

Mais alors, comment réagir face à des comportements si déstabilisants ?

La réaction la plus sage est de ne pas rentrer dans le jeu de votre enfant. En effet, si vous aussi vous entrez dans une spirale de cris, de propos blessants et de critiques, vous risquez l’escalade : votre enfant ne se sentira pas valorisé et il vous verra comme un ennemi. L’attitude à valoriser est donc de rester calme, tout en montrant néanmoins qui est l’adulte. En effet, comme nous avons pu le montrer, votre enfant teste vos limites. Vous devez donc lui faire comprendre que tout n’est pas permis. Certaines frontières à ne pas franchir doivent donc être établies : pas d’insultes entre frères et sœurs ou envers les parents, pas de coups ou de violence physique, pas de vulgarité. Avant tout, installez un respect mutuel : montrez-lui que vous le considérez comme un jeune adulte. Il se sentira ainsi valorisé, et en sachant qu’il a votre confiance, vous donnera son respect.

Pour résumer, l’adolescence est une période extrêmement intense émotionnellement parlant. Votre enfant grandit, n’est plus votre petit bébé et veut voler de ses propres ailes. La meilleure façon de vivre cette étape le plus harmonieusement possible est de la prendre au second degré. En effet, prenez en compte que votre adolescent subit une multitude de transformations : il se cherche et cette quête de lui-même a des répercussions sur vous. Ainsi, mon plus précieux conseil est de ne pas prendre personnellement le comportement de votre enfant. Restez calmes, et profitez de cette période pour vous rapprochez de lui, vous gagnerez ainsi tout son respect !

Les personnes qui ont lu cet article, ont également lu : Jeux vidéos et adolescents, des bienfaits réels

Patricia

2 comments
7 likes
Article précédent : Comment réaliser un tableau des routines de la journée 2/4 (téléchargeable)Article suivant : L’importance de l’estime de soi et de la confiance en soi

Articles similaires

Commentaires

  • Gerard

    octobre 28, 2018 at 21 h 55 min
    Répondre

    Je me retrouve dans cet article, mon ado qui a 15 ans peux etre dans la provocation. Merciiiiiiiiii

    • Patricia Marie-Angelique
      to Gerard

      novembre 10, 2018 at 10 h 47 min
      Répondre

      Merci Gerard de votre retour. Effectivement l'adolescence est une vraie transformation pour nos enfants.

Laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
Patricia

Bienvenue sur ce Blog .
Je suis l’heureuse maman de 2 enfants qui me font grandir et évoluer chaque jour. Sur ce blog, je partage mes découvertes et mes expériences à travers les familles et couples que j’accompagne. La Parentalité Bienveillante ainsi que la Communication Non Violente ont changé le quotidien de nombreuses familles et j’espère qu’elles changeront aussi le vôtre.
Patricia.
En savoir plus

Et retrouvez moi sur ma chaine You-tube

Derniers articles
Derniers commentaires
Articles les plus likés