La roue de la colère : outil magique de développement et de communication

La roue de la colère : outil magique de développement et de communication

Des outils de développement et de réflexion pour enfants et parents, il en existe plusieurs. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur l’un des plus connus, la roue de la colère. À la fois outils de communication et d’expression, la roue de la colère vous permettra de désamorcer d’éventuel conflit avec vos enfants.

Mesurer et exprimer la colère grâce à la roue de la colère

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voyons comment est constitué une roue de la colère. Il existe une multitude de modèles trouvable facilement sur internet mais la conception de base reste la même. Une roue est constituée de :

– un disque en papier ;

– le disque est divisé en plusieurs quartiers ;

– avec une petite flèche, maintenue par une attache parisienne au centre.

Sa conception étant très simple et très rudimentaire, vous pouvez si vous le souhaitez la réaliser vous-même avec votre enfant. Les différents quartiers, ou « secteur » du disque en papier vont, quant à eux, représenter les différentes façons d’exprimer la colère de votre enfant.

Globalement, ces différents secteurs permettront à votre enfant de choisir les manières qu’il souhaite utiliser pour se calmer. Il pourra par exemple décider de l’exprimer verbalement, de la laisser traverser son corps par la respiration ou encore de l’exprimer par des gestes, comme froisser du papier…. Tout cela lui permettra de se sentir mieux. Ces simples gestes suffisent parfois à apaiser les tensions et les colères en fournissant à votre enfant une autonomie dans son choix.

L’utilisation de la roue de la colère est aussi simple que sa conception. Quelle que soit la raison pour laquelle votre enfant ressente de la colère, vous pouvez lui proposer de faire tourner la roue (ou la flèche selon la façon dont vous avez fabriqué votre roue).

Vous pouvez lui dire par exemple : “Je vois que tu es en colère, voici ta roue de la colère, comment souhaites-tu faire pour l’exprimer ? Qu’est-ce-qui t’aiderait à aller mieux“?

L’idée qui se cache derrière est cependant un peu plus grande. En effet, en proposant à votre enfant d’exprimer sa colère de la manière qui lui convient le mieux, vous transformez la colère en une émotion normale, acceptable et gérable. L’utilisation de la roue permet un ancrage positif qui lui permet d’exprimer sa colère et de l’accepter.

L’étape cruciale de la fabrication de la roue de la colère

Au-delà d’un simple assemblage de papier, la création de la roue peut déjà apporter des solutions. L’usage de la roue ne dure parfois qu’une courte période car votre enfant va très vite apprendre les messages de ces colères. Vous découvrirez rapidement tous les bénéfices que cela procure aussi bien pour votre enfant que pour vous.

En effet, si vous fabriquez la roue avec votre enfant, cela vous offrira une bonne discussion sur le thème de la colère. Des messages forts passeront. Votre enfant découvrira, que OUI, la colère est acceptable. Que certains moyens sont OK pour l’exprimer et d’autres ne le SONT PAS. Ce sera l’occasion pour votre enfant de mener une véritable réflexion sur le sujet.

Attention cependant, il ne s’agit pas tellement d’imposer des limites à votre enfant mais plutôt d’intervenir de manière pédagogique. En procédant de la sorte, vous allez pouvoir lui inculquer ces dites limites. Par exemple, allez dans sa chambre pour casser des jouets ou des meubles, ce n’est pas une bonne solution. Allez dans une pièce à part, se calmer, s’il le désire c’est plus approprié.

En l’amenant à ce type de solution, il comprendra d’avantage cette émotion et saura mieux la gérer de manière autonome.

Créer votre propre roue, permettra à votre enfant d’avoir des solutions sur mesures par rapport à ses besoins et ses ressentis.

roue-de-la-colère

Créer votre propre roue de la colère

S’il est toujours intéressant de se balader sur différent blog pour trouver des idées, la meilleure manière de faire une roue de la colère est de la faire vous-même avec votre enfant. Nous sommes tous différents et pour cette raison, il convient de faire une roue cohérente avec votre enfant.

De la même manière, ne soyez pas trop exigeant et ne cherchez pas à faire une roue parfaite. Concevoir une roue de la colère simple est le meilleur moyen d’agir rapidement et d’en tirer ainsi, rapidement des bénéfices.

Pour vous aider à faire une roue de la colère intéressante et ludique, voici quelques petits conseils qui vous permettront de bien penser votre conception dès le début.

La notre est très basique et pourtant très efficace. Il est important de se faire plaisir en la fabriquant et pour cela de se détacher de l’aspect esthétique.

Impliquer votre enfant émotionnellement et intellectuellement 

Il est important d’impliquer émotionnellement et intellectuellement votre enfant. Pour se faire, ne lui apporter pas les solutions toutes faites sur un plateau. Laissez-le réfléchir en lui faisant des suggestions. Par exemple, « est-ce que faire ceci pourrait t’aider à te calmer ?». En procédant de la sorte, il réfléchira et proposera de lui-même, des solutions.

Quel modèle choisir ?

N’hésitez pas à vous inspirer de plusieurs modèles afin de recueillir un maximum d’idées. Toutes ne seront pas bonnes à prendre mais vous en trouverez un certain nombre qui pourront orienter la création de votre roue de la colère. Évitez toutefois les simples recopiages. Prenez le temps de la concevoir avec votre enfant. Cela vous permettra de mieux connaitre ce qui apaise votre enfant. Rendre acteur votre enfant dans le choix et la conception de cette roue de la colère lui donnera l’envie de l’utiliser et de se l’approprier.

Mon enfant ne sait pas encore lire 

Si votre enfant est petit, il ne sait probablement pas lire. C’est pourquoi, il est judicieux d’incorporer des dessins. Ils permettent de mieux représenter les options et votre enfant pourra les repérer et les choisir plus simplement. Demandez à votre enfant de dessiner ses solutions par le dessin. En général, les enfants adorent ça. Vous ne savez pas dessiner ou votre enfant ne veut pas le faire ? Faites-la sur ordinateur et imprimez-la.

L’attache parisienne, super outil de fabrication

Cette attache vous permettra de tourner, tourner et de tourner une multitude de fois l’aiguille de la roue. Et en plus, cela amusera votre enfant.

Je vous montre la roue de la colère conçue par mon fils 🙂

Il en est très fier et moi aussi. 🙂

roue-de-la-colère

Un outil et une pédagogie qui peuvent aller plus loin

Vous l’avez sans doute remarqué, nos enfants sont de véritables éponges à émotions. Ils sont très sensibles à leurs propres émotions par l’immaturité de leur cerveau dû à leur âge.  Mais ils absorbent également toutes les émotions présentent autour d’eux. C’est pour cela que nos émotions déteignent sur eux.

En utilisant la roue de la colère avec votre enfant, vous allez vous aussi apprendre à mieux connaitre vos émotions. Nous avons rarement appris à connaitre, à accueillir, à écouter nos émotions durant notre propre enfance. Cette roue de la colère est bénéfique et très puissante pour toute la famille.

Par la suite, lorsque cette démarche sera « automatisée », vous découvrirez, vous et votre enfant, une nouvelle façon d’accueillir vos émotions et une nouvelle façon d’accueillir les disputes et les conflits. Ces derniers sont souvent de belles opportunités de changer et d’améliorer les relations.

En effet, si les premières expériences avec la roue de la colère s’avèrent concluantes, votre enfant prendra plaisir à l’utiliser. Si une solution comme s’asseoir et respirer profondément l’apaise, au fil du temps, il finira par le faire de lui-même. Ces automatismes vont lui permettre d’acquérir une grande autonomie sur son corps et son esprit.

Première colère et utilisation de la roue de la colère

Lors de la première utilisation de la roue de la colère avec votre enfant, vous allez pouvoir ressentir un bénéfice immédiat. En effet, en allant la chercher et en proposant à votre enfant de faire tourner la flèche, ce simple geste aura pour conséquence directe, la rupture du processus de colère.

En d’autre terme, votre enfant aura atteint son pic et tourner l’aiguille agira comme une petite diversion qui coupera l’herbe sous le pied à la colère. C’est pour cette raison qu’il est important de faire une roue ludique et attrayante. Il faut, pour ainsi dire, la rendre plus « sexy » pour l’enfant.

Cela n’empêchera pas le fait que la solution de la roue de la colère ne soit pas toujours approuvée. De manière générale, vous allez pouvoir vous retrouver face à plusieurs situations :

– la roue de la colère est acceptée par votre enfant, il se prête au jeu et la crise est rapidement désamorcée de manière constructive ;

– la roue de la colère est purement et simplement rejetée par votre enfant . Il est peut-être simplement déjà trop énervé pour jouer le jeu ; il rejette catégoriquement la roue en s’exprimant : « non, je veux pas ! »

– la roue est acceptée mais votre enfant ne souhaite pas tourner la roue lui-même. Dans ce cas, manipuler la roue et proposez-lui les solutions.

Sensibilisation de votre enfant avec les émotions des autres

Au cours de son enfance, votre enfant va inévitablement engendrer de la colère chez un proche. Que ce soit par le biais d’une « bêtise » ou dû au fait qu’il « n’écoute pas » ou qu’il ne range pas sa chambre par exemple, il pourra énerver ses parents ou ses grands-parents.

Les enfants ont généralement du mal à gérer ce genre de situation. Contrôler sa propre colère est une chose déjà difficile alors gérer la colère d’autrui c’est encore une autre paire de manche. Ici, la roue de la colère ne peut pas s’appliquer. Il convient alors d’entamer une approche pédagogique et constructive.

Afin de désamorcer un conflit, il est primordial que l’enfant comprenne ses tenants et aboutissant. Comprendre la manière dont tout ceci est arrivé lui permettra de comprendre les processus de désengagement. En effet, il ne faut pas cette fois rentrer dans une démarche de détente pour se calmer soi-même mais rentrer dans une démarche de réparation pour calmer une autre personne.

Alors si la roue de la colère n’est d’aucune utilisé ici, pourquoi en parler ? Le fait est qu’au fil du temps, cette fameuse roue va contribuer à faire évoluer la réflexion de votre enfant quant au sujet de la colère. Ainsi, il sera plus à même de comprendre les situations de tensions et ainsi, de les désamorcer.

Il pourra par exemple proposer des solutions simples pour apaiser les tensions. Aller faire un câlin, apporter un verre d’eau, nettoyer soit-même ce qu’il a renversé par exemple. Si ces actions ne font pas tout, elles démontrent une réelle volonté de l’enfant de désamorcer le conflit et les tensions qu’il a engendré, involontairement dans la plupart des cas.

La roue de la colère, l’outil ultime de gestion de crise ?

Comme vous pouvez vous en douter, non, il ne s’agit pas d’un outil miracle permettant de calmer instantanément toutes les crises et toutes les colères de votre enfant. Cependant, il s’agit d’un outil très intéressant. Sa conception ainsi qu’une utilisation, un minimum répété, contribue à réellement faire évoluer la réflexion de votre enfant sur le sujet de la colère.

Pour rappel, cette émotion est l’une des plus difficiles à gérer pour votre enfant. S’il est d’un naturel colérique, la roue de la colère peut être une vraie solution pour l’aider à avancer sereinement.

Quoi qu’il en soit, gardez en tête que les résultats ne sont pas toujours visibles et encore moins immédiats. C’est l’affaire d’un travail de longue haleine. Elle lui permettra de mieux comprendre ses émotions et donc de mieux les gérer. Ainsi, si par la suite il trouve des solutions qui lui permettent de se calmer, il aura plus facilement tendance à les utiliser de manière régulière. Votre enfant aura appris à accueillir, ressentir et vivre ses émotions, en bref il développe son intelligence émotionnelle.

Pour sa vie future, cet apprentissage sera un très bel atout.

Pour compléter la roue que mon fils a fabriqué, j’ai acheté l’émoticartes enfant. Je trouve les cartes très belles, colorées et très ludiques Elles permettent à mon fils de me raconter plus facilement sa journée, les événements et émotions difficiles. 

Je vous met le lien si cela vous intéresse. 

CLIQUEZ ICI : Emoticartes Enfants : Pour aider l’enfant à comprendre et à gérer ses émotions 

Les parents qui ont lu cet article, ont lu également : “Comment faire d’une colère de notre enfant un apprentissage ?”

Prenez soin de vous, de vos enfants et de votre couple.

Partagez vos expériences et vos réussites en commentaires. 🙂

Rejoignez la communauté des parents qui font de leur mieux sur ma chaîne YOU TUBE. Vous y trouverez des astuces, conseils et solutions pour avancer dans votre parentalité bienveillante avec 2 vidéos par semaine.

Pour que je puisse mieux vous connaitre, remplissez bilan personnalisé :), vous pouvez également me contacter ici.

Patricia, votre accompagnante parentale

Photo de la roue de la colère bleu de : http://plume-echevelee.over-blog.com/

8 comments
1 like
Article précédent : Comment faire et réussir l’école à la maison IEF

Articles similaires

Commentaires

  • Laura

    juillet 14, 2020 at 22 h 08 min
    Répondre

    Excellent article! Apprivoiser mes émotions, dont la colère, a été le travail de toute ma vie... Heureuse de découvrir cet outil. D'autant plus que j'ai moi-même un blog dans le domaine de la communication! Je recommanderai chaudement ton travail car il est certes utile pour les enfants mais le principe de la reconnaissance de ses émotions est l'une des bases d'une communication harmonieuse. Merci !!!

    • Patricia Marie-Angelique
      to Laura

      juillet 14, 2020 at 23 h 36 min
      Répondre

      Merci Laura pour ton retour qui me touche, car tout comme toi, écouter et accueillir mes émotions dont la colère a été un travail profond pendant une longue période. C'est pour cela que j'ai tellement à coeur de la partager dans mon blog, mes vidéos sur You Tube et mes accompagnements car je sais à quel point cela embellie la vie lorsque l'on écoute et accueille nos émotions. Mais cela est tellement difficile car personne enfant nous a appris à le faire. Merci pour tes encouragements et soutien.

  • Nadia - Miss Copywriting

    juillet 13, 2020 at 17 h 09 min
    Répondre

    Merci pour cet outil. Je pense bien que je vais le tester avec mes enfants. Dans les "outils" déjà testés, nous utilisions le livre "Le monstre de couleurs" qui enferme les émotions dans des petits bocaux pour ne pas les mélanger et bien les comprendre.

    • Patricia Marie-Angelique
      to Nadia - Miss Copywriting

      juillet 13, 2020 at 22 h 23 min
      Répondre

      Merci Nadia pour ce partage. J'aime beaucoup également "le monstre des couleurs" qui enferme les émotions pour ne pas les mélanger et les comprendre. Le langage des émotions est tellement puissant. :)

  • Pablo Jean

    juillet 13, 2020 at 10 h 56 min
    Répondre

    Bonjour Patricia, je suis très content de te découvrir et d'avoir lu cet article très bien écrit et construit, avec un style fluide et pédagogique. Tu nous a présentés un très bon outil. À bientôt et au plaisir de te relire !

    • Patricia Marie-Angelique
      to Pablo Jean

      juillet 13, 2020 at 22 h 27 min
      Répondre

      Merci Pablo pour ce retour tellement soutenant. Avec plaisir de te revoir bientôt sur le blog. :)

  • Nicolas

    juillet 13, 2020 at 10 h 29 min
    Répondre

    Merci pour cet article et cette belle découverte. Je ne connaissais pas cet outil de "gestion des émotions". Jusqu'à quel âge de l'enfant cela fonctionne t il ? Merci

    • Patricia Marie-Angelique
      to Nicolas

      juillet 13, 2020 at 22 h 31 min
      Répondre

      Merci Nicolas pour ce retour. Il n'y a pas d'âge pour utiliser cet outil. Je dirais tant que l'enfant en éprouve l'envie et le besoin. Dans mes accompagnements, les parents qui n'ont pas appris à écouter le langage de leurs émotions, (comme c'est le cas de nombreux parents, moi également, car il y a une vingtaine d'année, le langage des émotions n'étaient pas encore très présent dans l'éducation des enfants) s'en servent également avec leurs enfants pour leurs propres émotions et cela réveille de belles découvertes. :)

Laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je ?
Patricia

Bienvenue sur ce Blog .
Je suis l’heureuse maman de 2 enfants qui me font grandir et évoluer chaque jour. Sur ce blog, je partage mes découvertes et mes expériences à travers les familles et couples que j’accompagne. La Parentalité Bienveillante ainsi que la Communication Non Violente ont changé le quotidien de nombreuses familles et j’espère qu’elles changeront aussi le vôtre.
Patricia.
En savoir plus

Et retrouvez moi sur ma chaine You-tube

Derniers articles
Derniers commentaires
Articles les plus likés